Les détectives du passé

Project | Grade 4 | French

Niveaux envisagés : 4e-7e année

Ce projet permettra d’initier les élèves à la compréhension des répercussions que les évènements historiques peuvent avoir au fil du temps.

Les élèves joueront le rôle d’historien et tenteront d’interpréter des documents relatant un évènement historique du milieu des années 1900. Vers la fin du projet, une vidéo sera présentée aux élèves. Elle leur permettra de valider leur analyse des documents concernant le déroulement des évènements.

Ce projet est l’occasion pour les élèves de déduire l’enchaînement logique de certains moments passés, d’explorer différents scénarios et d’appuyer leurs interprétations avec l’information qui leur est présentée sous diverses formes.

Les élèves doivent comprendre l’importance de l’histoire et les leçons de tolérance que l’on peut en tirer. Ce projet est l’occasion pour les élèves d’explorer différentes sources d’information (images, textes, etc.) et d’en déduire les indices que ces documents révèlent concernant certains évènements.

Ce projet aide à renforcer l’esprit critique que les élèves développent lors de la lecture de ces documents, tout en s’engageant dans la découverte d’un évènement important de notre histoire. La période historique choisie est la Deuxième Guerre mondiale et les camps d’internement japonais.

La combinaison de faits historiques et de différentes formes de présentation de l’information compose l’aspect pluridisciplinaire de ce projet, une combinaison de cours de langue et de cours d’histoire. Ce projet est conçu pour les élèves du 3e cycle du primaire et pour les élèves de l’école intermédiaire.

Ce projet est également offert en anglais.

Ce projet comprend:

  • 1 Article: « Les camps d’internement japonais »

  • 11 Images Historiques: Les camps d’internement japonais

  • 1 Vidéo: « Prisonnier de guerre dans son propre pays? »

Ce projet comprend:

  • 1 Article: « Les camps d’internement japonais »

  • 11 Images Historiques: Les camps d’internement japonais

  • 1 Vidéo: « Prisonnier de guerre dans son propre pays? »